SOMMAIRE COMPLET

du 20 décembre 2018  n°1117

 
 

 
 


 
 
Accéder au fil RSS Envoyer à un ami Imprimer

La terre crue, un matériau de construction alternatif

Lettre n° 1117 du 20 décembre 2018

La terre crue est un matériau de construction naturel et ancien, à nouveau utilisé dans les travaux de rénovation comme dans les travaux neufs. Disponible en grande quantité, elle est économique, durable car recyclable à l’infini, et offre un grand confort thermique. Des études sont en cours pour l’inscrire dans un cadre réglementaire.

La terre crue est composée d’argile, de limons, de sable, d’eau, et éventuellement d’un liant comme la chaux ou le ciment pour augmenter sa résistance mécanique, voire d’une petite quantité de fibres très fines pour drainer et évacuer plus efficacement l’humidité. La brique en terre crue compressée nécessite une terre suffisamment argileuse (20 à 30 %), toutes les argiles ne réagissant pas de la même façon (résistance mécanique…) ; la qualité de la terre devra alors être analysée au cas par cas. La terre crue est utilisée comme mortier, enduit ou en remplissage d'ossature (torchis, hourdage...). Elle peut être empilée (bauge), coffrée (pisé, béton de terre...), découpée, modelée sous forme de briques crues ou simplement foulée au sol (terre battue).

Avantages et inconvénients

Les avantages de la terre crue : un matériau abondant et résistant à l'usure du temps lorsqu’il est correctement protégé de la pluie, dont la fabrication consomme peu d’énergie contrairement à la chaux, les briques cuites ou le ciment, car elle ne nécessite ni cuisson, ni traitement chimique ; elle émet par conséquent peu de dioxyde de carbone, ne génère pas de déchets et est réutilisable indéfiniment (100 % recyclable). La terre n’est pas un matériau isolant mais elle possède une excellente inertie thermique, régulant les différences de température intérieure (frais l’été, chaud l’hiver). Enfin, les murs en terre crue régulent l'hygrométrie de l'air intérieur grâce à leur perméabilité à la vapeur d'eau et constituent un bon isolant phonique.
Les inconvénients : une mise en œuvre qui nécessite un savoir­-faire et du temps, ce qui implique des surcoûts de main d’œuvre, un manque d’isolation thermique, l’absence de caractérisation technique du matériau. Un guide de bonnes pratiques de la terre crue et une étude de la sinistralité des ouvrages en terre crue, pour documenter, identifier et traiter les problèmes dédiés, sont cependant à l’étude. Il s’agit de donner un cadre permettant de qualifier et de donner une crédibilité à ces techniques, notamment pour les assurances et permettre aux bureaux de contrôle de garantir la réussite des opérations de construction.

De nombreuses techniques d’application

Différentes techniques existent suivant les caractéristiques locales de la terre. Chaque technique et chaque type d'enduit nécessitent des qualités et des dosages particuliers pour chacun des constituants (argile, sable, fibres végétales, graviers...).
Les murs en pisé se montent par tassement dans un coffrage d'un mélange de terre, de sable et éventuellement de graviers, avec un pilon de bois ou un marteau pneumatique. Ils ne doivent jamais être recouverts d'enduits non poreux à base de ciment ou de résines synthétiques, l'humidité ne pouvant alors plus s'évaporer. Ils offrent une bonne régulation de l'humidité et une bonne conservation de la chaleur.
La brique de terre crue, plus connue sous le nom de BTC (brique crue comprimée), implique l'utilisation de presses, avec ou sans adjonction de liant (chaux, ciment) ou de fibres (paille...). Elle offre de nombreux atouts : non-allergène, décorative, une résistance élevée, une régulation de l'humidité, une bonne isolation phonique, l’absorption des odeurs et de la poussière et une excellente inertie thermique. L’isolation du bâtiment par l’extérieur offre de meilleures performances thermiques et permet d’exploiter au mieux l’inertie de ce matériau. L’isolant doit être respirant et composé, de préférence, de matériaux naturels (enduit isolant type chaux-chanvre, panneaux en fibre de bois, liège...) ; mieux vaut donc éviter l’application d’une couche isolante entre le mur de briques en terre crue et l’intérieur du bâti.
La technique terre-paille est plus moderne, réalisée sur une ossature en bois, dont le mélange utilise plus de paille que dans le torchis.
Le damier est un mur qui alterne des blocs de terre et des gros galets, au rendu esthétique et original.
L’adobe, technique d’origine arabe, est une brique de terre avec un taux d’argile plus important, moulée à la main dans un moule en bois et séchée à l’air quelques jours, à laquelle s’ajoute de la paille pour en améliorer les caractéristiques isolantes.
Les enduits terre permettent de réaliser des enduits intérieurs chaleureux et durables ; des produits standardisés et prêts à l'emploi, dotés d'agréments techniques, avec une garantie de résultat, se sont récemment développés.
La bauge consiste à modeler de la terre mélangée à des fibres animales ou végétales sans moulage ou coffrage, permettant de lui donner la forme souhaitée. Écologique, elle utilise les matières premières présentes sur le site de construction, offre isolation et inertie thermiques, favorise les économies d’énergie en accumulant la chaleur pendant la journée pour la restituer progressivement le soir, ou en redistribuant le frais accumulé la nuit pendant la journée.
Enfin, le torchis-colombage est une technique ancienne uniquement utilisée en réhabilitation dans certaines régions.

Marie Brevière

le 20 décembre 2018 - n°1117 de Techniques Aménagement Développement Durable

Imprimer Envoyer à un ami Accéder au fil RSS

RETOUR A LA PAGE PRÉCÉDENTE
 
 
 
 
Territoria
 

Vient de paraître
5 ème édition
  

Mise à jour au 1er mars 2019  

La procédure disciplinaire dans la fonction publique territoriale

Francis Mallol, Kaira Bouderbali

- Les comportements répréhensibles et les fautes sanctionnables

- Quand et comment sanctionner ?

- Contrôles des sanctions et droits de la défense

- Maîtriser les notions de faute, d’insuffisance professionnelle et d’obligations de moralité

- Prévenir et répondre aux comportements : utilisation fautive d’internet, violation des principes de neutralité et laïcité, influence des sectes, harcèlements...

Indispensable pour maîtriser toutes les étapes de la procédure dans un domaine sensible

5 ème édition - mars 2019
432 pages – ISBN : 2-905529-69-5
65 € TTC port compris

 

Nouveau  

Première édition - avril 2019  

Le guide pratique des marchés de maîtrise d’œuvre

Ludovic Vigreux, Kevin Thuilliez

- Les dispositions réglementaires indispensables

- Les règles de passation : procédures adaptée, formalisée

- Phases de conception et de réalisation : les éléments de mission de maîtrise d’œuvre

- Les honoraires : primes, concours, forfait

- Passation du contrat de travaux et seuils de tolérance

- Engagements, responsabilités et contentieux

- Propriété intellectuelle.

Le guide s’enrichit de plusieurs documents téléchargeables sur le site des Editions Sorman pour faciliter et sécuriser les procédures.

1 ère édition - avril 2019
92 pages – ISBN : 2-905529-68-7
47 € TTC port compris
Version PDF : 33 € TTC

 

Nouvelle édition – mai 2018  

Protéger les chemins ruraux

Francis Pian

Au sommaire

- Définir un chemin rural, fixer son emprise ; les éléments constitutifs, la procédure de bornage

- Créer, incorporer, modifier un chemin rural

- Protéger et conserver les chemins ruraux : les pouvoirs du maire.

- Comment les entretenir ? Les obligations de la commune ; faire respecter les servitudes ; les travaux occasionnés

- La disparition des chemins ruraux : intégration dans le domaine public, vente, désaffectation, prescription acquisitive

- Quelles ressources leur consacrer ? les interventions des pouvoirs publics et du secteur privé, les taxes.

Des extraits des textes officiels, de jurisprudence, des modèles de délibérations et d’arrêtés complètent chaque chapitre.

3e édition - mai 2018
160 pages - ISBN : 2-905529-67-9
Prix : 39,50 euros/TTC, port compris

 

Nouveau  

Le manuel de l’administrateur local

Le manuel de l’administrateur local

Francis Mallol

Au sommaire :
- Elaborer un acte administratif et assurer la sécurité juridique
- Identifier les autorités compétentes
- Associer le public et traiter efficacement ses demandes
- Motiver ses décisions
- Gérer les décisions implicites
- Eliminer les actes administratifs
- Répondre aux demandes de communication des documents administratifs
- Régler les différends ente l’administration locale et le public.

Un guide indispensable pour sécuriser ses décisions et le traitement de ses actes.
Un index alphabétique analytique facilite les recherches.


1ère édition - mars 2018
416 pages - ISBN : 2-905529-66-0
Prix : 69,50 euros/TTC, port compris

 

Nouveau  

SÉCURISER
L'EXÉCUTION DES MAPA

Le guide pratique de l'exécution d’un marché à procédure adaptée

Ludovic Vigreux – Kévin Thuilliez

- Gestion de la sous-traitance
- Modifier les contrats en cours d’exécution
- Bien gérer les avances, acomptes, garanties, cessions de créances
- Agir lorsque le titulaire est en difficulté financière
- Mise en demeure et pénalités
- Réception et documents à fournir après l’exécution
- Résilier un marché
- Parfait achèvement et garantie décennale
- Le protocole transactionnel
- Archiver les marchés publics.

En annexe, des documents types téléchargeables pour accompagner l'acheteur et sécuriser ses procédures.


1ère édition - mars 2018
100 pages - ISBN : 2-905529-65-2
Prix : 46 euros/TTC, port compris
Version PDF : 34 euros/TTC.

 

MARCHÉS À PROCÉDURE ADAPTÉE

Le guide pratique de la passation
Le guide pratique de la passation d’un marché à procédure adaptée

- Définir et estimer ses besoins,
- Choisir et pondérer les critères
- Maîtriser les règles de publicité
- Rédiger les pièces du marché

- Négocier avec les candidats et achever la procédure
- Les cas particuliers des achats inférieurs à 25 000 € et des marchés de maîtrise d’oeuvre.
Réussir la passation d'un MAPA répondant aux besoins de la collectivité dans le respect des deniers publics.


En annexe, des documents types téléchargeables pour accompagner l'acheteur et sécuriser ses procédures.


Ludovic Vigreux – Kévin Thuilliez
1ère édition - mars 2017
100 pages - ISBN : 2-905529-64-4
Prix : 48 euros/TTC, port compris
Version PDF : 34 euros/TTC.

 

OFFRE DÉCOUVERTE

Bénéficier gratuitement d'informations exclusives sans engagement de votre part